5 techniques de base pour votre prise de parole

Vos entrainements comptent beaucoup que vous le croyez

Vous prenez le temps de regarder la vie des personnes autour de vous, à voir ce qui vous différencie de ces personnes pourraient être d’une manière ou d’une autre  manifesté  de diverses manières.

Ceci va de votre persévérance à faire ce que vous devez faire pour avoir les résultats concrets sans cherchez trouver des excuses pour remettre votre travail à demain ou de toujours balancer  la faute sur toutes les personnes qui vous sont proches.

La réalité des choses performantes, des personnes excellentes dans leurs diverses manières dans le monde ne sont que le fruit de l’effort acharné et dure labeur sans renoncer.

Certes, vous devez désirer, à un moment de votre vie des améliorations à certains niveaux   souvent exprimées  sous la forme de liberté, dont je désire avoir  un bel aspect physique, augmenter tel nombre de ressources.

Par contre, vous n’arrivez pas  à avoir des résultats dont vous êtes censés au préalable définir, réside aussi dans   vos prises de décisions de chaque instant de votre vie.

Par exemple, Lionel messi , meilleur joueur qu’il se nomme de la bouche de plusieurs spectateurs de football vous donne pas qu’il faut marquer les buts à telle saison pour remporter un match.

Si ce n’est pas des heures d’entrainements qui vous laissent aussi  le choix de voir des belles actions pour s’en être digne du meilleur.

Vous regardez un informaticien de Californie vous laisse en surface d’un écran d’ordinateur  de code source d’un site vous convaincre de sa détermination de ne laisser aucun moment de pratiquer encore et encore pour avoir une maitrise des outils informatiques.

Vous pouvez traverser des moments de douleur, des moments de doute pour en arriver à bon port, par contre votre optimisme de vous changer en un bon orateur requiert évidemment que vous saisissez des occasions de prise de parole.

Ce qui vous laisse aussi  le choix  davantage d’ajuster les erreurs prises en compte au cours de différentes  circonstances que vous prenez le courage de briser la glace.

A  quel point vous souffrez de complexe d’infériorité ?

Par ailleurs, certaines autos sabotages vous laissent dans une  position qui  vous empêche  d’atteindre votre objectif, parce que la plupart du temps vous vous surestimez moins important aux yeux des personnes.

Certes, vous êtes le seul à lutter quelques fois contre ces pensées qui passent dans votre tète, à avoir le courage surtout si vous voyez partir déjà ce que les gens pourraient dire à votre égard vous laissant sur un terrain, qui majoritairement ne vous encourage pas d’aller au bout de votre objectif.

 Celui par exemple de persuader un groupe de personnes de vous joindre dans la défense d’un sujet qui vous tient à cœur.

Vous passez dans le cas où vous êtes conviés à laisser un mot devant un public  peut vous laisser dans une posture que vous n’attendez point, à penser à quoi dire en ce moment pour paraitre pouvoir atteindre cet objectif sans que vous ayez à  soupçonner de votre intelligence linguistique ou de votre capacité de parler à haute voix pour éviter des rappels de la part d’un public.

Par contre, le résultat peut  être diffèrent quand on vous dit de commencer par mettre en place certaines habitudes.

Vous êtes en moyenne à l’image de vos habitudes

Vous avez déjà entendu la maxime vous êtes moyenne les cinq personnes avec qui vous passez votre temps, certainement que vous êtes aussi à l’image de vos habitudes d’une manière ou d’une  autre.

A force de vous lever de temps en temps pour travailler sur ce qui vous passionne, vous risquez au fil du temps ne plus s’en passer.

Par exemple, imaginez que vous êtes un super consommateur de viande  dès que vous prenez la décision de passer à table pour le dîner, sans que vous ayez à identifier en dehors de votre habitude d’en réclamer tout le temps, cela vous vient naturellement même si vous ignorez quelquefois ce qui pouvait en extraire comme migraine.

Vous êtes habitués à vous forcer malgré votre crainte d’être ridiculisé devant la caméra, ceci ne vous viendra à mesure que vous pratiquez régulièrement.

Et bien sûr, de la façon tout deviens facile à force de partir ne serait-ce que par un tout petit pas, ceci vous paraitrait évidement comme une habitude, une tradition et même votre propre croyance.

Inspirez-vous de l’expérience des autres

Cicéron affirme,on nait poète,  on devient orateur. De la façon dont vous apprenez toute forme de compétence à travers l’expérience des autres aussi bien par les sources de connaissance que vous pouvez trouver dans l’une de vos bibliothèques au plus près de vous, c’en est de  même pour votre prise de parole.

Vous n’attendez pas que je vous laisse des centaines d’instructions à suivre qui vous donneront l’air d’être à  une période où  pratiquez la rhétorique nécessite certaines règles que vous devez connaitre.

Certes, vous découvrez des manières simples à vous adapter à  votre rythme. En vous inspirant de l’expérience des autres qui vous parlent  par les conférences, de moments de conversations devant un groupe, vous aménagez de forts témoignages qui vous laisseront rassurer.

A mesure que vous lisez ces lignes, notre mission est de vous donner la pleine potentialité à prendre votre prise de parole en mains.

Saisissez toutes les occasions de pratiquer

Dale Carnegie, spécialiste de la communication estime <<nul ne peut apprendre à parler en public sans prendre la parole devant un auditoire, de même qu’on ne peut apprendre à nager sans entrer dans l’eau>>.    

L’une des choses que  vous pouvez faire est de vous adhérer à des organisations et soyez volontaire chaque fois qu’il faut prendre la parole.

Vous  pouvez, vous levez et  soutenez votre point de vue dans vos différentes réunions. N’hésitez pas, le meilleur moment, c’est maintenant.

Laissez-vous conduire par vous-même

<<La peur est faite d’ignorance et d’incertitude>>  a dit le professeur  Robinson.

A mesure que vous prenez la décision de vous diriger dans la bonne direction, les résultats furent concrets quand vous pratiquez régulièrement.

Ceci, si vous devez prendre aujourd’hui l’initiative de parler de l’une de  vos journées passée en compagnie de la famille, devez-vous mettre par noter tous ces évènements et garder  par cœur ?

Ma réponse est bien NON. Sinon,  essayez de répéter exactement ce que vous aviez appris peut vous laisser dans un trou.

Trouvez facilement du sujet  

La meilleure façon pour trouver  votre sujet peut découler de vos expériences ou par étude. Il n’y a d’agréable que vous soyez à l’aise  après que vous ayez vivre  une expérience personnelle formidable à raconter.

Vous trouverez la facilité de raconter ce que vous avez vu après votre passage  d’un  évènement qui vous a laissé tout joyeux que de commencer à me parler de ce que vous n’aviez pas vu par expérience ou par  étude.

A force par exemple, de me parler de la création de ONU, certainement vous auriez dû avoir de difficultés à me laisser ébahir si je vous dis tantôt  l’heure où vous lisez ces lignes de me laisser en commentaire  ce que vous avez fait d’agréable par coucher à l’écrit.

Par contre, pour le respect de votre vie privée, il n’y a rien de plus important que vous laissez ce qui vous rend heureux dans votre journée qui paraitrait simple à dire  que si vous mettez a l’heure si à parler de  ONU,  à moins que vous soyez déjà en contact avec  tel sujet plus tôt.

Parlez de ce que vous avez appris et les gens vous écoutent avec intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.