Comment dire non à  ce piège en communicant ? 2 habitudes

conversation 1024x683 - Comment dire non à  ce piège en communicant ? 2 habitudes

Quand vous prenez la peine de vous mettre par discuter, et ceci dans un état ou, vous ne sentez pas nécessairement parler, avec une probabilité supérieur, encore que vous venez d’être ridiculisé par votre professeur, aussi bien que les choses peuvent se tourner autrement.

Et donc, passez du temps avec des amis, ou des personnes que vous connaissez il y a longtemps s’en ai une, l’autre s’en ai autre chose.

Mais ceci de quelle manière concrètement ?

Evidemment que cela soit mal vu, vos propos sont prononcés, mais de la façon dont votre interlocuteur n’aurait pas voulu.

Plutôt, sous quelle émotion, vous finissez par mal parler, c’est pendant que vous discutez avec votre interlocuteur, vous lui racontez des paroles qui ne semblent pas être aimé à ses yeux

Ceci entraine de tention entre vous et votre interlocuteur, jusqu’au point ou, vous finissez par prendre votre chemin.

Pendant votre dialogue, vous ne savez pas certainement que votre interlocuteur n’aime pas que vous ayez envie de lui soutirer un sourire, ceci parce que vous en avez pas été aperçu, qu’il vous pas aller sur un tel terrain.

Pour ce qui concerne votre moment de distraction autour d’un sujet typique, qui vous fait rire, vous donne l’envie de comparer l’un des amis avec qui vous passez votre temps, vous voilà, après quelques secondes que celui-ci vous défend de continuer, malgré votre persistance à poursuivre le même scenario.

Finalement finit par vous menacer de gifle, finit par partir en toute hâte.

Mais quand est-il des personnes que vous voyez ensemble presque tout le temps comme  mari et femme ?

Evidemment que cela arrive, a l’un ou à l’autre de se fâcher, ensuite reste maintenant a rendre les choses très compliqué, commencer par bouder.

Vous essayez de le saluer, mais remarquez que c’est plus fort que le président Emanuel macron, tout simplement celui-ci s’est vraiment fâché.

Ou c’est pendant votre carrière dans une entreprise prestigieuse, ou un passage pour avoir raison sur un sujet, et vous voilà maintenant en face d’un personnel compliqué, encore que c’est le secrétaire qui semble très tendu, doit apprendre à parler aux gens, vous finissez par murmurer quand vous avez pris du temps à formuler vos doléances.

Combien de fois n’avez-vous pas été dans une telle entreprise, pour faire votre achat, et déjà à l’entrée, vous rencontrez un service accueil, tous déguisés en un maitre donneur de leçon ?

Certainement que vous auriez dû vous battre.

Pourtant, le cas de celui de l’assemblée nationale ne vous échappe point, mais comment ?

Dire non pendant ces moments de rencontre

Pendant que vous êtes assurés, confiant  que vous avez voté pour des députés a l’ensemble nationale, bien que cela arrive, lors d’une discussion d’un projet de loi, vous entendez que tel député a mal interprété tel sujet, qui aboutit malheureusement sur des tentions

L’un qui n’arrivait pas à contrôler ses émotions, doivent injurier sans vergogne, et l’autre aussi sans quoi, se lance dans un tel bavardage, et c’est partir pour quelques minutes comme un match de football, au point qu’on en finisse par dire, qui doit écouter finalement l’autre ?

Avec un tel scénario, vous mettez par observer, entre deux protagonistes que vous essayez de calmer, malheureusement  pour vous que vous en êtes pas capable, sans vous disperser dites-vous, vous risquez d’être impliqué.

Malgré votre bonne volonté de les voir s’entendre, vous remarquez que ceux-ci doivent être pauvre émotionnellement, avec en tête que de poursuivre sans relâche, sans essayer de comprendre ce qui semble si difficile sur lequel il faut s’entendre.

Par ailleurs, qu’est-ce que vous observez lors du débat entre les politiciens ? Toujours est-il que cela s’anime dans un esprit calme convivial ? Qu’observe-on réellement ?

Un débat entre jean Luc Mélenchon et Éric Zemmour n’est plus a démontrer, c’est aussi le moment que vous finissez par croire que l’un n’est pas content de ce qui a été dit, l’autre qui prenne la position de défendre son cas, voir s’arracher la  parole par le premier qui a eu privilège  d’aller au bout de ses idées.

Toujours mécontent à ce que ceci soit dit autrement, attendez à ce que vous voyez le journaliste qui n’arrive pas à calmer ceux-ci, n’en pouvait  que avoir désormais un temps bien conté pour chacun.

Ainsi, s’affiche sur un écran, pendant que l’un prend la parole commence par chronométrer le nombre  de temps écroulé, ensuite, le second qui est sensé parler pendant la même heure que le second.

Devrais-je une stratégie  pour éviter que les deux se mettent à se battre, ou du moins à s’injurier ?

Loin de voir autrement les choses, aussi longtemps que les émotions sont aussi impliquées une fois que deux prennent la parole.

La colère peut  pousser votre interlocuteur à transformer la discussion.

Et dans ce cas, comment pouvez-vous réagir ? Allez-vous le suivre ?

Dire non à ce moment par ces habitudes

Vous retrouvez en face d’un interlocuteur, qui malheureusement ne vous rend pas  le moment facile, refuse d’écouter, encore moins  emporté par la colère n’exige pas que vous continuez davantage.

Osez prendre le soin de vous retirer d’abord, autrement faites le balcon.

Dans son ouvrage intitulé Femmes noires, femmes de pouvoir, JONES-DEWEEVER affirme, trouver  comment dire ce qu’on compte exprimer, est plus important que ce qui doit être dit.

Cliquez sur le lien si vous voulez en savoir sur le livre https://fr.usembassy.gov/wp-content/uploads/sites/50/jones-deweever1.pdf

Et donc, faites au balcon, quand cela vous semble dépasser, déjà que vous avez pris le soin d’écouter.

Le temps que vous reveniez à nouveau, il finira par se calmer, maintenant le moment pour vous de parler calmement.

Une deuxième habitude pour contrôler vos émotions est la méditation.

Commencez petit en espérant aller au-delà de votre heure initiale, du moment le temps passe, vous parvenez à vous améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.