Comment Jérôme s’en passe de celle-ci ? Ces 3 moyens

salutation - Comment Jérôme s’en passe de celle-ci ? Ces 3 moyens

Pour celle de Jérôme ,ou votre expérience quant à ce que vous ayez interpellé quelqu’un, que ce soit au milieu d’une foule, a plus forte raison dans un lieu calme, les différentes manières de réagir sont diverses.

Vous voudriez vivre le math entre real Madrid versus Barca, votre manière de concevoir les choses, voire la façon dont les joueurs dialoguent entre eux, coopèrent pour vous rassurer qu’il n’en faut plus que ce que vous aviez déjà fait, dont celui de vous déplacer est axes moins et donc quoi ?

Bien sûr, celui de vous lever, de prendre votre temps pour soutenir l’équipe.

Mais sur un terrain de football, plusieurs choses se passent n’est-ce  pas ?

Eh bien, celui qui intéresse n’est pas forcément le moment attendu pour crier que  l’équipe a marqué ou telle a raté pour alerter tout entourage.

Avant de crier, de réjouir après que l’un des joueurs  marque le but, c’est aussi une bonne communication entre les joueurs, savoir libérer le ballon au bon moment comme le dit l’autre capitaliste, je suis venu au moment, avec une bonne proposition de valeur et cela n’a pas raté.

Certes, le joueur qui refuse de coopérer sur un terrain de football a de forte chance d’être critiqué, parfois même a la demande des supporters,  doit être remplacé, ou même doit rejoindre les coulisses de vestiaire au plus vite que possible si le deuxième  carton jaune est encore en train de signaler qu’on fasse quelque chose.

Et donc, comment un joueur peut communiquer sans trop aussi alerter son adversaire, qu’il a une bonne intention, et qu’il lui faut aussi passer à l’action maintenant au plus vite que possible ?

joueur  - Comment Jérôme s’en passe de celle-ci ? Ces 3 moyens

Pour certains parmi vous, pas question que vous ayez pris des semaines, voire même des mois à réfléchir, et vous voilà avec une nouvelle idée pouvant changer le coup de l’histoire, mais subitement quelqu’un vous propose d’en parler, allez-vous accepter ?

Absolument pas, pour certains d’entre vous, pas question de céder comme ça.

Et ceci d’un instant à l’autre nécessite que l’on doit en train de poser des actes, voir dans la démarche de réaliser l’idée.

Aussi est-il que prendre l’initiative, de faire face au risque et de passer à l’action malgré les méchants avec qui vous êtes  constamment en lutte a l’intérieur de vous-même.

Par contre, le joueur dans une intention de marquer, de défendre toujours, prends aussi la peine de communiquer, a votre insu, sans que vous soyez aussi d’être alerté en tant que tel.

Pour le joueur, il faut qu’il parle, mais dans un environnement hostile, rempli des adversaires est contraint de faire des gestes, parfois même parle moins bas si possible, mais n’attends pas aussi deux secondes, il faut se déplacer au plus vite que la lumière.

Et qu’est-ce qui se passe par la suite ?

C’est évident que vous comprenez au plus vite l’idée, peu importe ce qui lui passe par la tête en ce moment, il sait qu’il y a un avantage de passer le ballon, mais avec la main, tout ceci est réglé.

Pour certains, de loin doivent se mettre dans les bonnes dispositions pour réceptionner  le ballon, mais avant cela, il y a une communication non verbale sans qu’on soit trop, dans une attitude de faire comprendre ce qui a été dit.

Cependant, outre le terrain de sport, vous pouvez aussi dans certains moments vivre la même réalité, qu’est ce qui se passe alors quand vous êtes vraiment surpris pendant ce moment de la journée ?

Je venais de joindre le courrier de mon colocataire, avec qui je partage la même cour malgré son caractère qui me donna de temps à tenir différemment.

Bref, à chacun sa passion dites aussi.

Je prenais un moment avant de prendre une décision, à l’entrée de sa chambre,  je fus surpris que celui-ci prépare, je pouvais en même temps sentir, j’étais déjà habitué à cette routine de l’après-midi.

Toujours fatigué, une chose à laquelle il pense la plupart du temps à son retour, n’est pas celui de vaquer à des travaux domestiques, plutôt commencé par se préparer.

Dès qu’il finisse de préparer, ensuite  se sert maintenant comme à l’accoutumé.

Loin de ce qui n’a pas été bien, il a toujours quelque chose à raconter juste à son retour, il avait toujours quelque chose à dire, tel le mari déjà à son arrivé à la maison se précipite pour narrer sa journée à qui veut aussi entendre.

Pendant le repas, ce qui me surprend, Jérôme a quelque chose  a me dire au moment où, la bouche est déjà remplie de nourriture, c’est aussi surprenant, celui-ci n’a pas le choix, il attirait mon attention sur une chose, et de quoi a-il besoin lui demandait ?

Avec un geste, Jérôme tend sa main, il ne demandait pas autre chose, c’est de l’eau qui se trouvait sur la table.

J’avais compris immédiatement quand il ne pouvait plus parler, qu’il avait aussi des moyens efficaces pour interroger, voire demander un coup de main quand on ne peut pas vraiment.

Et c’est aussi ce que j’ai remarqué avec des personnes qui se trouvaient en danger, même si au fond il n’y a que  la peur de l’inconnu qui se cachait aussi.

Comment Jérôme comme vous passe de la communication non verbale dans ces circonstances ?

Vous êtes dans le besoin de parler à votre interlocuteur, pendant que vous êtes occupés par le travail quotidien, il vous faut s’en débarrasser est difficile, être privé  de dire quelque chose verbalement.

cliquez sur le lien pour découvrir ces astuces de gestes https://www.youtube.com/watch?v=yf_kUZ1i6uM

Vous pouvez faire des gestes.

Et trois sont partagés la plupart du temps et lesquels réellement ?

Le premier est celui d’interpeller votre interlocuteur, ceci permets surtout d’appeler, de rapprocher auprès de vous.

La deuxième  est celui de la salutation, vous êtes en route pour le service, et vous remarquez votre voisin a la sortie de la maison, la meilleure des choses, vous êtes aussi capable de faire des mains pour rassurer.

Le troisième est celui de signaler à un étranger  qu’il a oublié quelque chose, grâce a l’objet que vous tenez de loin quand celui-ci se trouvait aussi loin de vous.

Eh bien, c’est aussi fascinant que vous soyez gentils de brandir l’objet de loin, de telle sorte qu’il comprenne aussi vite que possible qu’il a oublié, ou tomber un objet de valeur qui lui appartient.

Et malgré tout ceci, comment mettez-vous à l’aise pendant une réunion ? C’est  possible d’adopter tous les gestes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.