Comment parler comme l’homme au quotidien ?

Parler comme ces personnes, vous mène pas à comprendre cette situation

L’une des façons pour paraitre diffèrent, aux yeux des personnes que vous aimez, que ce soit, par le biais d’une relation amicale, ou familiale, c’est avoir la conviction, pour certaines, que les conversations doivent se différer.

Et c’est aussi mon cas, tel que je dois me programmer, parfois disposer corps et esprit présent, pour écrire votre article ligne par ligne, tout en veillant, à la fin, non plus de se contenter à relire, mais assurer de parvenir à vous donner le meilleur.

En effet, il n’y a rien d’anormal, de vouloir se comporter tel à la maison, aussi bien avec les personnes avec qui, vous collaborez.

Que cela soit, d’une manière ou d’une autre le type, de personnes avec qui vous mettez par échanger.

Pourtant, a longueur que le temps passe, je me suis aperçu que les choses, aussi bien que paraissent en théorie, de parler avec n’importe quelle personne, ce n’est pas aussi évident de voir cela par exemple sur les curriculum vitae.

Sinon, si vous avez été déjà, dans le but de rédiger votre curriculum vitae, parler comme vous avez habitude de faire, que ça soit avec vos proches, et avec vos amis, n’est pas aussi au rendez-vous

Absolument pas. Et qu’est-ce qui se passe alors ?

Etant donné que vous n’avez pas, l’intention de frôler votre adhésion, de la part de celui à qui vous adressez, qu’il soit un patron, a une administration ou un personnage ayant de prestige, le ton change.

Ce ton que vous reconnaissez dans celle dans votre conversation, n’est pas celle que vous entendez dans vos différentes prises, d’initiative d’écrire.

Par exemple, Emmanuel, l’un des collègues de la faculté, avec qui j’ai travaillé, pendant que j’avais partagé un sujet, avec aussi d’autres membres, dans le cadre d’une présentation d’un exposé, n’ayant pas aussi loin de ressembler à ce travailleur, conscient de mettre de son côté d’énorme possibilité, de convaincre son interlocuteur de changer quand même le ton.

Avec le recul, autrement dit, lors des recherches complémentaires, voir celui-ci exigé, avec insistance de ressembler à ces spécialistes, d’un sujet en particulier n’est pas aussi à ignorer.

Sinon, à chaque fois que j’émettais une idée, aussi simple que cela puisse paraitre, mon collègue n’arrive pas à digérer l’idée émise.

Parfois, défense de parvenir à une production qui se rapproche du langage du public tel que les camarades, aussi bien par le professeur, je finis par voir que cela implique une question de compréhension.

Par contre, a quoi attend-on quand on prend le travail, une fois devant le public ?

Si vous avez assisté à un débat, tel que prononce un politicien comme celui d’Emmanuel macron, président de la république française, un membre de l’assemblée nationale, ou bien tel que peux prononcer souvent au plus vite que possible, un responsable que vous et moi, avons été habitué dans une salle e classe, c’est aussi autre chose.

Pourtant, celui que toute une classe décidé de choisir, bien sûr, après une séance de lecture du nombre de votant, pour chaque représentant, vous assisté au final, une prise de parole, la plupart du temps brève.

Et cela se passe, bien tranquillement avec la manie de parler, non plus comme un professeur, plutôt de se rapprocher des amis. Et cela voudrait dire quoi concrètement ?

Parler tout simplement, et promettre a ceux-ci, sans trop aussi discourir, que les choses seront pas facile, mais rien ne pourra être difficile si chacun n’assumais pas ses actes.

A l’opposé, d’un gigantesque de mots prononcés, parfois pour donner l’impression que l’on a quelque chose dans le ventre, pourtant, quand avez-vous lue, compris les paroles sacrées ainsi ? A un point ou, vous avez de facilité à convertir votre collègue de travail, ou votre voisin à rallier à vos systèmes de croyances ?

2 façons de parler de ces personnalités qui vous ont été suggérées, laquelle choisie?

Pour passer un message, que ça soit en privé, en public, c’est aussi évident que vous prenez l’initiative de passer votre message autrement, parce que votre personnalité entre en jeu.

Et donc prendre, avec le soin de mettre par travailler le texte, est aussi l’une des priorités, que l’émetteur assure lors de rédaction.

Pourtant, emporté par les émotions lesquelles se transforment en un véritable cauchemar, cette missive peut être mal interprétée, parce que vous avez peur de ce que les autres vont dire, ou c’est le manque de confiance.

Prenez néanmoins de regarder ces deux vidéos, avec le soin de voir laquelle vous rapproche, et celle qui vous éloigne de votre réalité quotidienne.

Cliquez les liens, a titre de comparaison

https://www.youtube.com/watch?v=STKb9nYRKuE

https://www.youtube.com/watch?v=qai-5LFMPZM

Comment parler de la sorte que vous avez laissé de jour en jour à ces influenceurs

A mesure que vous apercevez que vous êtes en opposition, avec celle de passer, non plus comme vous avez habitude de parler à votre ami, vous mettez à soigner votre message qui finit dans la maison des grands terroristes.

Mais pourquoi terroriste ?

Parce que, votre public n’ayant pas sensible a des mots qui paraissent difficile à digérer, contente de plus, avec le sentiment d’être en conflit avec les idées déjà reçues, trouvent dans incapable  de vous suivre.

Ce qui vous donne bien sûr, même si vous ne tenez pas encore un fusil, de fuir.

Pourtant, il y a des manières que vous pouvez découvrir, et avec une sensation d’être en accord, et aussi avec le public en constant partage.

Soyez humain dès que vous commencez ce travail

Pendant que vous commencez, par plus que d’assurer que vous parvenez votre message, avec un microphone, ou bien d’assurer que vous faites parvenir votre voie, au plus profond d’une salle de conférence.

Désormais, passez votre message de la manière dont vous parlez à votre ami.

Par exemple, dès que vous allez vous mettre, par converser avec votre ami au téléphone, d’une situation que vous avez  assistée plus tôt, et que vous êtes convenus à rapporter, a votre ami en bref que possible, vous faites quoi ?

Eh bien, vous prenez, dès que possible à  relater ce qui c’était passé sans aucune partie, que vous allez omettre de parler.

Vous êtes bien, a parler de l’évènement sans que vous ayez été ridicule par exemple tel une personne devrait assumer, à chaque fois, de regarder sur des copies avant de vouloir toujours trouver quoi dire.

Au lieu de vous mettre, par copier intégralement votre texte, parlez tel que vous avez habitude de lire un texte et d’expliquer, à celui qui en est rien n’a dit.

De la manière que vous mettez par rapporter, votre évènement, mettez par chercher votre texte, et parler tel que vous avez eu le courage de vous lever, briser la glace, et commencer par vous exprimer librement pendant que vous êtes en face de vos camarades de classe.

Vous est recommandé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.