Comment Philipe parle ces moments dans sa vidéo? ce moyen

Comment Philipe parle ces moments dans sa vidéo? ce moyen

Je n’en pouvais plus jusqu’au moment où, arrivé à un niveau de la conversation avec mon auditoire, je ne savais que dire en dehors ce qu’on m’avait déjà répété, que ce soit de la part de mes camarades de classe, suite à la préparation d’un exposé, aussi bien par un formateur.

Et si je dois commencer à partir du moment, que j’étais encore en classe, ça me parait aussi simple que vous pouvez imaginer, et quoi alors ?

Je venais de passer mon temps à s’occuper que le travail soit fait, aussi bien avec les camarades.

Apres des séances de rencontres répétées, avec parfois la fatigue, la faim, de même que l’idée d’abandonner simplement cette séance, c’est aussi à la suite de ces séances, que mon refus à ce que je  m’en vais parler devant  les amis prie de l’importance.

Courir derrière un rôle tel que le modérateur, quand j’étais encore au cours élémentaire, est l’idée génial, pour éviter  d’être vu comme un superman, ou encore Spiderman.

Avec mon refus catégorique de prendre les choses en mains, au point ou, je me dis, si je dois à la fin être interrogé, je devais m’assure maitriser le sujet en question, et donc, et pas question de prendre un tel risque.

Et pourquoi ?

C’est aussi évident de parler du travail qui a été fait, difficile d’en dire plus, si déjà je devais être interpellé pour des raisons que je n’avais pas prévu.

Mais le véritable ne reste pas ma capacité à se mettre devant ceux-ci, plutôt s’attendre sur la manière dont je pouvais faire autrement les choses, c’est- à -dire, trouver une bonne manière d’en parler, avec une logique simple.

Comment devrais-je faire pendant que j’essayais de poser cette question à l’un de mes camarades qui me regardait apparemment la peur au ventre ?

Si c’était si facile, je devais être le premier à prendre les choses en mains, oublié que je dois encore dire ceci, ou encore cela, pour donner envie à mon auditoire d’être intéressé.

J’avais pris le courage d’y aller ? Oui, mais le résultat n’en demeure pas appréciable.

Votre écoute pendant cette vidéo

A votre surprise pendant que vous essayez de rejoindre YouTube, pour en savoir davantage sur la vie de tel influenceur, encore que vous ayez un intérêt pour certaines vidéos, vous n’en passez point de certaines, qui traduisent une mauvaise expérience.

Vous choisissez une vidéo, mais dans l’unique but que vous ayez l’essentiel de ce que vous cherchez se transforme en un scénario que vous auriez du éviter.

Au début de votre vidéo, vous remarquez celui-ci, une fois commencez   par regarder, écouter, votre créateur, essaye de passer ses idées de manière a vous donner envie d’écouter s’en ait une préoccupation à revoir, avez-vous constatez.

Contrairement à d’autres, c’est la voix qui ne vous échappe point, c’est autre chose tout simplement, avec une difficulté de parler, ou du moins, c’est celui-ci qui commence avec une liste des idées qui seront développées.

ET ceci vous donne une idée de quoi s’agira dans la vidéo.

Savoir à quoi vous attendez  déjà, que celui-ci doit prendre la parole vous mettre en garde des publicités.

Ou c’est plutôt votre humeur en face de possibilités, dont celles de choisir et s’en aller à toute vitesse, sans écouter du début jusqu’à la fin en est pas un mythe.

Dans un autre évidement, c’est complétement autre chose

Vous attendez celui-ci, avec l’objectif  d’écouter une partie qui vous a tenu au cœur, il vous met en suspens, avec le développement des idées l’une après une autre

Vous avez été de passage pour une vidéo avez-vous dit quand même, mais comment se pourrait que votre You tubeur est-il arrivé  à vous surprendre du début jusqu’à la fin ?

Toujours est-il que ça marche à tous les coups du moment que vous choisissez d’aller autrement ?

La vidéo de Philipe analysée pour vous ?

Entrepreneur, il est le fondateur du site investir au pays Cliquez sur le lien pour en savoir davantage https://investiraupays.com/

Pendant que je mettais par regarder l’une de ses vidéos, au début ne parait pas alerter tout le quartier que c’est le moment de vous lever, pour vous rendre au service, et après revenir à nouveau pour vous signaler que c’est bon, rentrer chez vous.

Evidemment, contrairement à Alice au pays des merveilles, ceux-ci ont leur propre chanson, dont boulot, métro, dodo, qui se réalise en Afrique par boulot, moto, dodo.

Mais qu’est-ce qui différencie la vidéo de celui-ci ? Avec quelle manière il passe ses idées sans donner au téléspectateur une envie de partir vers autre vidéo ?

La technique de Philipe dans votre boite à outils

Vous avez pris du temps à réfléchir, du  comment allez-vous passer vos idées en douceur, et la question vous revient de faire comme votre professeur de collège, ou plutôt oublier une telle méthode ?

Vous pouvez commencer par donner le nombre d’idées que vous comptez partage avec votre audience ou votre public, sans ceci les évoquer, avec si possible un bonus complètement  à la fin.

Et donc, vous mettez par parler de la première idée, juste après celle-ci vient la deuxième, si possible, si vous avez une idée à passer au plus vite, comme le fait YouTube,  qui passe une publicité  de quelques secondes pendant la lecture de vidéo.

Ensuite maintenant, vous continuez avec une troisième ainsi de suite, ainsi de suite.

A titre d’exemple, la chaine canal + série ont bien compris cela, au point ou, dès que vous passez du temps dans votre canapé, à regarder l’une des séries, c’est évident que vous remarquiez que ceux-ci passent une publicité, juste après la fin du premier épisode.

Sinon, avouez avec moi que si vous étiez  informés de toutes ces coupe pause, probablement que quelque allait vous donner envie de faire autrement que votre série.

Regardez juste le début de cette vidéo en guise d’illustration

Eh bien… prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.