Comment tirer quand ça commence ? Vos 3 types gens

Comment tirer quand ça commence ? Vos 3 types gens pour choisir enre deux situations pour ou contre. Selon vous maintenant.

Comment tirer quand ça

Votre presentation  1024x684 - Comment tirer quand ça commence ? Vos 3 types gens

Tandis que vous et moi, pendant que nous donnons notre attention a Facebook, a Instagram, encore nouvellement sous  nos yeux Tic Tok, ils pourraient vous donner n’importe quelle chose.

Pour certains, il était clair qu’ils se connectent pour entendre à nouveau leurs fan, ou des  artistes comme Maitre Gim’s, bien vu Dadju.

Pour d’autres néanmoins, tandis que vous réalisez que votre voisin de l’autre cote de la rue s’en allait pour trouver la paix intérieur, c’est maintenant que le film de la vie quotidienne commençait par lire.

Alors qu’il cherchait à se cacher pour retrouver le silence, le calme, il n’avait plus le choix, encore moins devrait vouer a la sainte vierge marie, ou à la grâce de Mahomet pour éviter le potentiel perturbateur à qui on devrait céder le passage pour éviter certains dégâts.

Pourtant, il suffisait d’en rapprocher, et  remarquez, pendant que vous veniez de regarder votre émission sur votre chaine préférée, vous comptez déposer votre tête allez-vous penser, et voilà, qu’il arrivait de loin

Mais de qui s’agit-il réellement ?

Un enfant venait de m’avouer que c’est probablement son père qui venait de loin.

Si c’est vrai ?

Absolument pas.

Un autre, sous le regard des habitants curieux, avouait qu’il ne devrait pas être encore son ami Emmanuel macron qui allait apprêter prendre la parole pour promettre a un million de français ?

Encore une fois, ce n’est pas le cas.

Et qui est-ce finalement par ici ?

Eh bien, c’est votre interlocuteur  à demi fou et  votre ami  a demi éveillé.

Comment éviter ce type de personnes dans les circonstances difficiles ? Comment comporter pour éviter la malédiction du moment ? Toujours est-il qu’il fallait s’engager votre conversation avec un coup de main ?

Ces moments avec Lucifer avez-vous réalisez en cinq minutes

Appelez-le jean, un ami à qui j’avais pris pour parler du beau temps, en plus de laid temps, mais de manière réglo.

Hein ?

Calmez-vous, il ne s’agissait pas d’un nom de fille, encore moins pour parler de comment choisir son date.

Non, il s’agissait  de  la manière dont jean, colocataire comme moi, à la résidence universitaire allez-vous penser, mais c’est l’une des maisons familiales située à quelques mètres.

Il était clair qu’il avait compris dès  qu’il avait pris du recul, comme celui d’un  m’employé à paris, dans la difficulté de confronter à cout des appartements devrait faire davantage de marche a reculons pour marquer le but tel un Cristiano.

Et je demandais a  celui-ci, qu’il arrivait à voir clairement la vie quotidienne de la même façon quand il vivait  en résidence universitaire a peine deux ans qu’il devrait de temps à autre crier de garder du calme pour échanger quelques formules avec la nature ?

Jean, avec un air sincère, me disait que cela n’arrivait peut être pas dans les films Hollywoodiens, mais qu’il croyait avoir des chefs bandits.

Plutôt, celui-ci avouait qu’il s’en aille quand ça commence.

Mais qu’est-ce qui commençait ? Puisque j’étais curieux.

N’attendais pas   à ce que les membres de la maison  n’acceptent qu’on franchi le portail de la maison, ceci a n’importe à quelle heure.

Qu’il  était arrivé de faire face à l’un des maisoniers, quand celui-ci surgissait de loin, et par la suite demande  d’où est-ce qu’il venait  tardivement ?

Evidemment, qu’il n’attendait pas, à ce  que la situation allait changer aussi vite de visage.

Qu’il avait fait  une erreur, dont celle de répondre directement a ce qu’il voudrait savoir.

Sinon, qu’il ne pouvait pas accepter à ce que quelqu’un emporté par la colère, allait réagir de la même manière, de la même façon que d’autres.

Et je me suis rendu immédiatement que c’est son interlocuteur qui avait tout gâché.

Que c’était normal, encore jean avouait qu’il s’entendait pas avec le père avant même de le rencontrer.

Et c’est ainsi, il devrait entrer en dispute avec un tel potentiel interlocuteur.

Avec le regret de s’en méfier de certains, encore que l’on n’arrive pas à comprendre  la raison pour laquelle on devrait échanger avec une personne en mal psychologiquement.

Il essayait ce soir-là, mais avait tiré gentiment malgré l’intervention de l’un et de l’autre pour calmer, que ce soit son interlocuteur, membre de la maison familiale, et de l’autre le voisin à cote qui s’ennuyait.

Avec cette situation, s’en a été clair pour vous

Vous aviez rencontré certains de vos proches, évidemment que vous aimez parler avec celui-ci.

Mais voilà, après un mauvais moment passé, ne vous inspirait plus confiance.

Si c’était un rendez-vous, il était bien clair de vous priver de certains sujets.

Un peu, vous arriviez tous d’atterrir dans un centre d’examen.

Après avoir consulté le tableau d’affichage, votre ami a été surpris de constater que son nom n’y figurait pas.

Il était sûr, même apparition  de Michael Johnson ne lui redonnait pas un pic à l’estomac, ancien compositeur…

Cliquez sur le lien pour savoir sur l’artiste https://fr.wikipedia.org/wiki/Michael_Jackson

Surpris pas ce qu’il venait de  se dessiner devant vous, il était acceptable que votre joie soir manifestée quand même.

Intelligemment, vous réalisez que le moment devrait être  sous le contrôle.

Si certains de vos  interlocuteurs  ont cassé, injurieux, tabassé, par la suite finissait par se rendre compte qu’il  n’allait pas,  par réagir de la sorte.

C’est aussi surprenant de voir un part de regret après.

Pourtant, l’acte a été commis n’est-ce pas ?

Comment tirer quand ça commence ?

1-Tirez-vous avec accroche

Continuer quand l’autre, votre interlocuteur en face de vous avec son  tic tac, vous menace verbalement ?

Mettez par trouver un espace vide pour détendre le moment.

Engager la conversation avec celui-ci devrait vous convaincre que c’est une bombe atomique que vous lancez à nouveau sur  Afghanistan.

Bientôt, vous finissez par regretter, encore que vous êtes sous la dépendance des émotions ?

Au balcon seulement.

Prochainement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.