Voilà pourquoi vous n’allez plus perdre ça. Ce 1 moyen 

Voilà pourquoi vous n’allez plus perdre ça. Ce 1 moyen

Il venait de sortir de sa chambre tout fatigué, après un long moment passé devant son écran d’ordinateur,  à regarder  le dernier épisode de Harry Potter, mais attendez, plutôt les derniers épisodes.

Il n’en voulait à personne, sa vie était enviable.

Il s’en allait sous la douche, après avoir pris tout son temps pour se vêtir, c’est évident pour lui de jeter un coup deuil sur son agenda.

Qu’est-ce qui remarque enfin ? Une rencontre entre les membres de son club, il devait être question d’Alimentation saine, pas question de manquer ce moment qui lui faisait chaud au cœur.

Victime de l’indigestion, de souffrance atroce après avoir lancé tout ce qui passait sous ses nez, pas question de passer à nouveau de ce moment se disait-il.

Avec le nombre de choses à préparer en avance, il finissait par oublier quelque chose de très important, c’était son portable ? Non, comment devrait-il oublier son petit joujou de tous les jours.

C’était son petit déjeuner ? Non plus, il n’en pouvait pas passer ce moment sans avoir au préalable penser faire un achat à la fin.

Et c’était quoi alors ?

Son carnet de note.

Encore que celui-ci doit prendre le temps de rejoindre le lieu, finit par abandonner  l’idée qu’il lui fallait trouver sur quoi griffonner, désormais se contentait de ce que sa mémoire pourrait lui laisser, en guise du prix à payer.

Ce moment était un moment qu’il finisse par passer en compagnie de ses amis, mais une chose à présent, arrivé  à la maison, finissait par se rendre compte que beaucoup ont été dit, qu’il n’en faut aussi pour son ami, auprès de qui, il décidait de se rattraper, oubliait  de noter tel que cela convient.

Mais qui est-ce réellement ? C’est bien Salomon.

Salomon fut un ami que je connaisse, il y a de cela longtemps, de passage dans mon quartier, il n’avait pas été de passage, on pouvait lui décerner le prix du meilleur séducteur.

Charismatique qu’il était, il n’y a avait pas été content, quand il rendait qu’il doive constamment accepter malgré tout, et prendre des dispositions qu’il faille, qu’il avait raison, a celui qui affirme, les paroles passent, mais les écrits demeurent.

Pourquoi vous aimez avant tout ce compagni

Imaginez que vous remarquiez que vous êtes venus a un monde où, les gens qui vous ont précédé, n’ont jamais été gentil, comme le dit toute femme a son mari, de n’avoir pas écrit l’évènement qui étaient  passés  au temps de jésus ou de Mohamed.

Que vous deviez  contenter de tout ceci, vous ont finalement dit, de manière a ce que vous n’ayez pas recours à ces belles paroles quand le moment arrive pour vous, de savoir encore mieux, de montrer à vos proches, à vos amis, que vous êtes aussi connectés.

C’est-à-dire, il ne vous suffisait pas de les connaitre ces envoyés, plutôt aussi vous inspirent de leurs textes respectifs.

C’est ainsi, déjà que vous preniez l’initiative de vous rendre a votre rencontre, arrivé le moment d’arracher votre note, vous apercevez que cela a été oublié, du point ou, vous finissez par passer a cote de l’essentiel.

Il vous est arrivé, ceci lors de votre formation, du moins encore pendant que vous semblez vivre un moment qui vous permet d’en savoir davantage sur une compétence.

Encore décevant, c’est de votre retour de l’endroit, que vous rendiez qu’il vous faut vous retourner, voir le trajet qui sépare votre quartier, vous ne pouviez plus.

Vous êtes quand même rentré à la maison, ayant la certitude d’avoir vécu ce moment, mais longtemps que cela vous a échappé, du moment que vous en aurez  besoin, pour finaliser un travail.

Pourquoi cete idée reçue de la part de ce leader

Lors de mes lectures, je n’ai été dupé par celle-ci, quand je fus surpris, après avoir lu, le livre intitulé L’art des listes de Dominique L’Arreau.

Cliquez sur le lien pour en savoir sur celle-ci https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Loreau

Si j’avais été trompé lors de mes nombreux déplacements,  arrivé à mon lieu de formation, je voyais qu’il m’en fallait davantage que de me déplacer moi-même.

Si c’est le moment de discuter avec un collègue, que je n’ai plus revu, il y a longtemps déjà, je devais certes prendre le temps de parler avec lui, mais une chose aussi est d’échanger les coordonnées.

Mais qu’est-ce que je constate ?

Il n’y  avait pas de quoi pour noter, du moment où, Apple m’aurait donné raison d’acheter son portable, mais oubliait que mon téléphone pouvait être déchargé.

Comment faire  du moment où, je n’avais plus le choix que de parler avec mon interlocuteur, qui a la fin finissait par se rendre compte qu’il n’avait rien à ma portée pour récupérer ne serait-ce que son numéro ?

En ce qui concerne L’art des listes, je n’avais été surpris pendant que je faisais la lecture de ce livre, au moment où l’auteur exige à ce qu’on ait non plus un carnet de note, mais aller au-delà de celui-ci.

Ce qui justifie la présence non plus d’un carnet, plutôt de liste de chaque tache quotidienne, aussi bien de manger de la journée, en passant par les différentes liste de taches vespérales, autrement dit, des travaux du soir.

Cependant, suffit-il de parler à votre interlocuteur ?   

Votre moyen passe partout

carnet  - Voilà pourquoi vous n’allez plus perdre ça. Ce 1 moyen 

Vous n’avez été jamais content, du moment que vous regardez votre vidéo, et paf, une idée géniale passe dans votre tète, mais il vous en faut plus que ça, il faut noter celle-ci, mais ou concrètement ?

Disposez a votre portée, ne serait-ce que ces trois choses, à savoir votre crayon ou stylo et un petit carnet.

Si vous gardez  régulièrement  votre sac, choisissez un emplacement comme le première poche, située en haut de votre sac, ou en bas du sac, ceci vous permettra d’en avoir axes aussitôt que vous en avez besoin.

Encore que vous finissez par oublier votre portable ?

Pas de souci, vous en avez déjà dans votre sac de quoi noter.

Eh bien…prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.